fbpx

Faire construire une maison bio-écologique en 5 étapes

Aujourd’hui, les nouvelles constructions se doivent de remplir des caractéristiques Q-Zen, ou zéro énergie. Le but est que les maisons consomment le moins d’énergie possible pour assurer du confort à l’habitant, mais également la réduction des impacts négatifs sur l’environnement.

On voit ainsi de plus en plus de personnes faire construire leur habitation sous les principes de l’écoconstruction et de la construction bio-écologique.

Matériaux d'une maison bio-écologique - Entreprise de construction Liège

Écoconstruction, construction durable et construction bio-écologique : quelles différences ?

Bien que ces expressions se ressemblent à l’écrit et abordent le même terrain – à savoir celui de la construction et de l’environnement – leurs définitions diffèrent.

Définition de l’écoconstruction

L’écoconstruction – ou construction durable – vise la construction d’une habitation à l’aide de matériaux durables. Les matériaux jouent un rôle crucial dans l’écoconstruction puisqu’ils sont choisis selon leur technologie et leur durée de vie. L’objectif étant de faire construire avec des matériaux qui dureront dans le temps pour éviter au maximum les travaux de rénovation futurs et réduire ainsi l’impact direct sur l’environnement.

Définition de la construction bio-écologique

Quand on parle de construction bio-écologique, on parle d’une construction qui va encore plus loin que l’écoconstruction.

On prend en compte le bien-être environnemental et la santé des personnes. On prend donc en plus l’aspect confort en analysant l’impact de l’habitation sur l’environnement et sur la qualité de vie des habitants.

Mais alors, comment faire construire une maison bio-écologique ? Entreprise de construction à Liège spécialisée dans les maisons sur mesure et zéro énergie, Pure Home vous liste les critères d’une maison bio-écologique. Sur base d’un article de Batibouw.

Les 5 étapes d’une nouvelle construction bio-écologique

1) Le terrain de la future construction : faire construire à proximité des commodités

Bien que l’air de la campagne soit plus sain pour le corps et l’esprit, pour faire construire une maison bio-écologique, il faut penser à votre quotidien et vos déplacements.

En effet, si vous faites construire dans un village isolé alors que toutes vos activités se trouvent à plus d’une heure de route, alors vos efforts sur la planète seront ruinés.

Penser aux commodités avant le terrain sera donc une étape clé d’un projet bio-écologique. En plus de limiter vos trajets en voiture, vous gagnerez du temps, de l’argent et réduirez votre empreinte sur la planète sur le long terme.

Matériaux locaux d'une maison bio-écologique - Entreprise de construction Liège

2) Les matériaux à utiliser pour une construction bio-écologique

Quand on veut faire construire de manière plus responsable, les matériaux sont à choisir avec précaution. Le mieux est d’opter pour des matériaux qui sont locaux et inépuisables. On pense notamment au bois et à la pierre de nos régions. L’objectif est de limiter les transports et la transformation des ressources.

Tout cela limitera également les travaux futurs puisque vos matériaux seront de qualité.

Pour tout ce qui est décoration, aménagement et petits travaux comme les peintures, on opte alors pour des options naturelles comme les huiles végétales, le coton, le chanvre, l’argile… Et pour l’isolation de l’habitat, on choisit des matériaux biosourcés et naturels également.

Aussi, privilégiez des matériaux qui permettent de garder la chaleur et de la restituer dans votre habitation pour profiter d’un confort absolu : des briques, des carrelages foncés,…

Décoration d'une maison bio-écologique - Entreprise de construction Liège

3) La bonne orientation de sa construction bio-écologique

Il n’existe pas d’orientation parfaite pour une nouvelle construction. Tout dépendra du terrain, du type de maison que vous souhaitez faire construire, mais également de l’environnement et de la zone géographique.

Le terrain et son orientation.

Cependant, pour profiter au maximum des bienfaits du soleil et économiser sur sa consommation d’énergie, le mieux sera de placer les pièces de vie au sud, sud-ouest. Les autres pièces peuvent être placées au nord pour servir de tampon entre le froid et les pièces de vie. Ainsi, les pièces qui doivent être chauffées plus régulièrement seront bien isolées d’un côté et profiteront de chaleur naturelle de l’autre.

4) Veiller aux labels des différents matériaux et isolants

Opter pour des matériaux durables et de qualité, c’est bien. Mais pour pousser l’aspect écologique jusqu’au bout, certains labels pourront vous servir. Des labels, il en existe des dizaines : pour le bio, l’écologie, la recyclabilité,… Quand on veut faire construire bio-écologique, il faut s’intéresser à des labels plus précis comme ceux qui mettent en lumière le respect des ressources naturelles, la non toxicité des matériaux, le caractère zéro déchets ou encore la diminution des énergies de fabrication.

Aménagement d'une maison bio-écologique - Entreprise de construction Liège

5) Isolation et ventilation optimales = économies à long terme avec le Q-Zen

Vous le savez et on vous le répète, aujourd’hui les nouvelles constructions doivent respecter des critères pour viser une consommation d’énergie nulle.

Les nouvelles constructions sont donc parfaitement isolées.

En plus de la réduction de l’utilisation de chauffage, il est indispensable également de s’arrêter sur les autres ressources qu’utilisent votre habitation au quotidien.

Pour l’eau on conseille d’installer des systèmes qui vous permettent de récupérer l’eau de pluie pour limiter votre consommation au maximum.

Pour dépenser le moins d’énergie possible, une maison aura également besoin d’être ventilée. Le système de ventilation choisit ne devra donc pas être négligé.

Faire construire sa maison bio-écologique demande d’être attentif à énormément de critères. Des critères qui permettront de se sentir bien chez soi, de respecter l’environnement, la planète et de faire des économies sur le long terme.